free templates joomla

Bilan commisions 2016

Commission Finances

FinancesBilan des recettes et dépenses entre 2005 et 2016

Depuis 6 ans les recettes de fonctionnement sont en baisse, atteignant 1,3 M € en 2011 pour redescendre à 1,2 M € en 2016.

Cette diminution est principalement liée à la baisse des dotations de l’état mais aussi au maintien du taux d’imposition à un niveau constant depuis 2010 (taxe d’habitation et taxe foncière). Les dépenses de fonctionnement augmentent sous l’effet de l’indexation des frais de personnel. La masse salariale et les frais assimilés sont en hausse d’environ 2 % par an. L’écart entre nos recettes et nos dépenses de fonctionnement varie de 150 à 200 K€. C’est ce montant qui nous permet de financer les investissements courants de la commune (voirie, patrimoine, informatique, environnement…)

graph1

Dépenses de fonctionnement 2016
Les charges à caractère général s’élèvent à 378 K€ et représentent 35 % de nos dépenses. Elles regroupent principalement les dépenses d’énergie, d’entretien courant des terrains et bâtiments et les autres frais généraux. Les frais de personnel passent de 382 K€ en 2015 à 388 K€ en 2016 soit +1,5 % (effet Glissement Vieillesse Technicité)
Les 202 K€ de charges de gestion courante regroupent les redevances du SDIS, du SIABA et les subventions aux associations et CCAS.

camembert1

 Recettes de fonctionnement 2016
Les impôts et taxes représentent 68 % de nos recettes, 713K€ sont imputées aux taxes d’habitation et foncières.
30 % de nos recettes concernent les dotations de l’état. En baisse depuis 5 ans, la variation est de -70K€ en montant cumulé.

tableau2

 

 



(taux stable depuis 2010)

 

Recettes de fonctionnement 2016

camembert2

 

Le budget d’investissement 2016 prévoit une enveloppe importante pour financer les projets de mise en accessibilité de la mairie et d’aménagement de la place L. Vachez (1,4 M€ dédiés à ces 2 opérations). Comme chaque année les investissement récurrents s’élèvent à 150 K€ et sont financés par l’excèdent du budget de fonctionnement.

graph2

tableau

 

Frédéric TERRISSE

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Informations supplémentaires